Accueil Contact Classement Ecole de commerce Ecole d'ingénieurs Bachelor/MS/MBA Espace Prépas Test Newsletter

SIGEM 2012 : l'analyse complète, les chiffres à retenir

Studyrama Grandes Ecoles : 17/10/2012

Mardi 24 juillet 2012, à 16h00, les élèves des classes préparatoires économiques et commerciales découvraient leurs résultats d’affectation définitifs après une session 2012 des concours rythmée par l’annonce des fusions… Des nouvelles qui ne sont pas sans impact sur les résultats du SIGEM (Système d’Intégration aux Grandes Écoles de Management).

 

« Les Effets fusions »

Le climat se tend un peu plus encore que l’an passé. L’annonce des fusions ne produit pas le même effet pour toutes les écoles concernées. Alors que le trio BEM/ESC Pau/Euromed et le duo RMS/RBS semble séduire les préparationnaires, leurs choix SIGEM traduisent une approche moins enthousiaste du projet France Business School, qui sera détaillé à la rentrée. 
 
Soulignons des résultats étonnants pour quatre écoles séduisant habituellement sans difficultés les préparationnaires et qui n’ont pourtant pas manqué de dynamisme cette année : l’ESC Toulouse, l’INSEEC, SKEMA et Télécom Ecole de Management qui subissent les effets collatéraux des projets de fusions…     
 

 

Du côté des candidats 

 
Total des candidats 2012 : 9 423
Total des admissibles 2012 : 8 672
Total des admis 2012 : 8 172
Total des affectés 2012 : 7 195
Total des places offertes (incluant la marge de sécurité) : 8205
 
Le nombre de candidats est sensiblement identique à celui de 2011.
Les difficultés de recrutement perçues à la rentrée dernière ont incité quelques écoles à revoir leur nombre de places à la baisse. Seules 3 ont ouvert un nombre de places supérieur pour le concours 2012 : l’ESC Rennes + 30, EMLYON + 20 et l’INSEEC +20.
 
 
Du côté des écoles 
 
Nombre d’établissements concernés par le SIGEM : 37 (liste complète)
Nombre d’écoles qui remplissent leur nouvelle promotion : 16
Nombre d’écoles accueillant moins d’élèves qu’elles n’ont ouvert de places : 21
 
Audencia (ses points forts et ses projets) parvient sans difficultés à remplir sa nouvelle promotion de 415 anciens préparationnaires.
 
BEM (ses points forts et ses projets), dont l’alliance avec l’ESC Pau devrait rapidement prendre forme, suivie par celle avec Euromed, maintient le rang de son dernier affecté au niveau de 2011 et intégrera 305 nouveaux étudiants en septembre prochain, auxquels viendront s’ajouter 11 élèves issus de khâgne qui ont passé le concours BEL.
 
EM Normandie (ses points forts et ses projets) fait mieux qu’en 2011 puisqu’elle accueillera 49 étudiants de classes préparatoires au sein de sa nouvelle promotion, contre 45 l’an passé. Il lui en manque 11 pour atteindre les 60 places qu’elle avait ouvertes.
 
EM Strasbourg (ses points forts et ses projets) intégrera les 225 étudiants qu’elle attendait en 2012.
 
EDHEC (ses points forts et ses projets) est l’une des écoles « fournisseur d’épreuves » qui recrute le plus grand nombre de préparationnaires. Ils seront 455 nouveaux étudiants en 2012.
 
EMLYON (ses points forts et ses projets) a choisi d’ouvrir 20 places supplémentaires aux élèves issus des classes préparatoires économiques et commerciales. Ils ont été réceptifs et seront 395 dans les rangs de la business school à la rentrée 2012.
 
ESC Amiens (ses points forts et ses projets), qui est l’une des écoles membres de France Business School, intégrera 50 candidats sur les 110 qu’elle attendait.
 
ESC Brest (ses points forts et ses projets) fait également partie de la fusion France Busienss School et se retrouve dans une situation similaire à celle de ses alliées puisqu’il lui manque 24 étudiants pour remplir sa promotion. Ils seront 6 à y faire leur rentrée en septembre.
 
ESC Chambéry (ses points forts et ses projets) ouvrira ses portes à 14 nouveaux élèves issus des classes préparatoires économiques et commerciales en 2012. Elle espérait en accueillir 30.
 
ESC Clermont (ses points forts et ses projets), autre membre de l’alliance France Business School, a séduit 112 nouveaux étudiants. Pas autant que les 170 qu’elle attendait, mais plus qu’en 2011 où ils étaient 81 anciens préparationnaires à y faire leur rentrée.
 
ESC Dijon  (ses points forts et ses projets) : comme l’an passé, il lui manque une cinquantaine d’étudiants pour remplir sa promotion. Elle réalise une belle performance en diminuant de 350 places le rang de son dernier intégré.
 
ESC Grenoble (ses points forts et ses projets). 415 nouveaux étudiants étaient attendus et seront présents à la rentrée prochaine sur les bancs de la business school.
 
ESC La Rochelle (ses points forts et ses projets). Comme en 2011, il manque des étudiants à la business school pour atteindre les 95 places ouvertes au concours « prépa ». Ils seront 23 à intégrer l’ESC La Rochelle à la rentrée.
 
ESC Montpellier (ses points forts et ses projets). Le dernier des 205 intégrés de l’école figure à un rang plus élevé que celui de plus de 300 places par rapport à 2011. La business school atteint donc ses objectifs pour la rentrée prochaine.
 
ESC Pau (ses points forts et ses projets), qui travaille à son rapprochement avec BEM, réitère sa performance de 2011 dans le contexte qui se durcit : elle accueillera 86 étudiants issus des classes préparatoires économiques et commerciales à la rentrée prochaine, soit 4 de plus que l’an passé sur les 100 places ouvertes.
 
ESC Rennes (ses points forts et ses projets). Pleine réussite pour l’école qui affiche l’augmentation la plus franche du nombre de places ouvertes aux préparationnaires pour son concours 2012 : 250, soit 30 de plus qu’en 2011. Ils seront bien présents à la rentrée.
 
ESC Saint-Etienne (ses points forts et ses projets). Sur les 60 étudiants attendus, l’école n’en accueillera que 2.
 
Toulouse Business School (ses points forts et ses projets). Il lui manque quelques places pour remplir sa nouvelle promotion. Ils seront 421 anciens préparationnaires à faire leur rentrée au sein de l’ESC Toulouse en 2012, sur les 445 places ouvertes.
 
ESCEM (ses points forts et ses projets), école membre de France Business School, avait rempli sa promotion l’an passé, mais 68 étudiants manquent à l’appel pour remplir les 250 places ouvertes aux préparationnaires en 2012. Ils seront 182 issus des classes préparatoires économiques et commerciales auxquels se joindront 9 anciens khâgneux admis via le concours BEL.
 
ESC Troyes (ses points forts et ses projets) réalise une rentrée 2012 quasi-similaire à celle de 2011 en accueillant 31 étudiants admis via le concours BCE contre 30 l’an passé. Elle avait ouvert 50 places.
 
ESCP Europe (ses points forts et ses projets) rempli l’ensemble de sa promotion de 358 étudiants.
 
ESSEC (ses points forts et ses projets) réalise un rentrée réussie en intégrant les 365 étudiants qu’elle attendait.
 
Euromed Management (ses points forts et ses projets), en plein processus d’alliance avec BEM, effectue une belle rentrée 2012. Comme l’an passé, elle remplit sa promotion de 285 étudiants, mais le dernier intégré figure 310 places plus haut qu’en 2011. Elle accueillera 4 étudiants issus de khâgne sur les 30 espérés.
 
HEC (ses points forts et ses projets) ouvre comme l’an passé 380 places aux élèves issus des classes préparatoires économiques et commerciales auxquels elle réserve son recrutement de 1re année sans établir de liste complémentaire, contrairement à ses consœurs. Elle accueillera 376 nouveaux étudiants sur son campus dans quelques semaines.
 
ICN (ses points forts et ses projets) Belle surprise pour la business school qui avait peiné à remplir sa promotion en 2011 puisqu’il lui manquait 34 étudiants. En 2012, elle accueillera les 225 étudiants qu’elle attendait, en augmentant de 210 places le rang du dernier admis. 5 anciens khâgneux rejoignent également l’école sur les 15 espérés.
 
INSEEC (ses points forts et ses projets) contrairement à l’an passé ne remplit pas sa nouvelle promotion. Elle intégrera 222 nouveaux étudiants sur les 300 appelés. Il faut souligner qu’elle augmentait pour la 2e année consécutive le nombre de places ouvertes (+60 en 2011 et +20 en 2012).
 
ISC Paris (ses points forts et ses projets) 172 nouveaux étudiants feront leur rentrée à l’ISC Paris en 2012. La business school avait ouvert 245 places et perd quelques étudiants par rapport à l’an passé puisqu’ils étaient 205 nouveaux intégrés en 2011.
 
ISG (ses points forts et ses projets) fait mieux qu’en 2011 en intégrant 14 préparationnaires sur les 50 places ouvertes.
 
Reims Management School (ses points forts et ses projets), qui a annoncé un rapprochement plus étroit avec Rouen Business School, fait carton plein en remplissant sa nouvelle promotion avec 332 nouveaux étudiants et en accueillant en plus 43 anciens khâgneux sur ses bancs, comme elle le souhaitait.
 
Rouen Business School (ses points forts et ses projets), qui travaille à un rapprochement avec Reims Management School, réalise une belle rentrée 2012. 340 admis intégreront l’école à la rentrée, soit autant que le nombre de places ouvertes aux préparationnaires des voies économiques et commerciales auxquels s’ajouteront 38 anciens khâgneux admis via le concours BEL.
 
SKEMA (ses points forts et ses projets) parvient sans difficultés à remplir sa promotion sur les campus de Lille (247 intégrés) et de Paris (41 intégrés), mais n’accueillera que 198 nouveaux étudiants à Sophia-Antipolis sur les 245 places qu’elle y avait ouvert.
 
Télécom Ecole de Management (ses points forts et ses projets) attendait 39 nouveaux étudiants de plus que les 81 qui intégreront à la rentrée. Elle avait ouvert 120 places, comme l’an passé, mais peine à réitérer sa performance de la rentrée dernière.

 

Pour tout comprendre du SIGEM
 

Rédaction : Stéphanie Ouezman
Tableau : Myriam Boukaïa et Stéphane Mac Donald

 




32 fiches école prépa HEC
Etablissement
Région
Niveau d'entrée




 



Abonnez-vous
à Espace Prépas

Géopolitique, Culture Générale, Actualité…



Espace Librairie


Réussir le concours Ambitions +
50 fiches d'anglais

>> Accédez à toute la librairie


Sondage


Quel souvenir retenez-vous des oraux ?